Trop c’est trop!

J’en ai franchement assez et suis fatigué de l’ignorance et des stupidités qui sortent de la bouche des gens.

Mon ancien meilleur ami m’a dit en face, en public, que « tout est dans ma tête et je devrais me secouer et arrêter de faire du cinéma ».
Pour commencer, il est clair que c’est dans ma tête, à quel autre endroit pourrions-nous trouver une maladie mentale.
Et pour ce qui est de faire du cinéma, pourquoi ne demendrait-il pas à une personne dans un fauteuil roulant d’arrêter ses conneries et de marcher !

Une fois calmé et en faisant quelques réflexions, j’ai réalisé le biais négatif et la stigmatisation concernant les bipolaires sont bine réelles et bien ancrées, ceci indépendamment de l’âge, de l’intelligence, des cultures et races. Nous sommes une famille bi-raciale et j’ai entendu des remarques idiotes des deux côtés. L’ignorance et la stupidité n’ont pas de frontières. Ce qui m’étonne, c’est le fait que, lorsqu’on m’a diagnostiqué ayant grave trouble de l’angoisse, personne n’a eu de problème avec ça. Mais quand j’ai été diagnostiqué comme bipolaire et dit à cela aux « amis » proches, la perception a changé aussi bien que leurs comportements.

Honnêtement, je ne comprends pas pourquoi. Ce n’est pas une maladie contagieuse, nous sommes inoffensifs, cela ne nous rend pas violents. Les seules personnes en danger sont nous-mêmes et ce que nous pouvons nous faire, qui va de l’auto-mutilation au suicide en passant par n’importe quoi d’autre.

Il faut accepter le fait que les gens ne changeront pas tant qu’ils ne comprendront pas la maladie. Nous devons nous-mêmes briser les stigmates, ils ne feront pas l’effort, nous devons être proactifs si nous voulons restaurer notre dignité dans la société et les avantages qui en découlent. Des emplois où nous pouvons nous exprimer avec nos différents états d’esprit et opinions, notre créativité et tous les attributs qu’ils ne possèdent pas.

Nous devons être unis et avoir une voix. Le web est un vecteur fantastique, mais nous avons besoin de plus. Je prévois de contacter plusieurs ONG, l’OMS et le HUG de Genève et quelques fondations traitant des maladies mentales. Mais avant de le faire (j’habite à environ 2 heures de Genève), j’ai besoin d’un blog plus fort. Cela dit, je pense qu’il commence assez bien !

Paix et sérénité
Lawrence

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s