Cas d’Ecole!

D’abord, permettez-moi de m’excuser d’avoir été silencieux ces deux derniers jours.
Je n’étais pas capable d’écrire quelque chose qui aurait eu du sens. J’étais aussi à peine capable de fonctionner.

Mon anxiété est montée en flèche hier matin juste après que mon ordinateur portable s’est “crashé”.

Cela m’a m’a mis dans un état qui a automatiquement activé un “mode dépressif” dans mon cerveau, et, soudain, tout est devenu noir.
Ce qui précède a mis en mouvement une “tornade inversée” qui a tire vers le bas tout le monde.
J’avais peur, je me concentrais sur mes problèmes financiers aggravés par ce nouveau problème potentiel, et j’en inventais d’autres qui n’existaient pas. Je ressens toujours cette angoisse dans mes entrailles, et la boule de marbre noir est de retour, appuyant sur mon sternum.

J’ai commencé à devenir extrêmement agité.
J’étais complètement incohérent à ce stade. Mes actions et mon discours ont irrité et endommagé ma famille. Ils ne peuvent pas s’empêcher d’être affecté, malgré leurs efforts pour se tenir à l’écart de ces incidents.
J’exprimais, presque hystériquement, toutes mes pensées négatives concernant l’ordinateur portable, car j’en ai désespérément besoin. Cette négativité a débordé sur tout reste de la journée.
À ce stade, je n’avais plus aucun “filtre” quand je parlais. C’était du venin pur. J’ai fait ressentir à toute ma famille mon immense colère ; personne ne le méritait.

Frénétiquement, j’ai décidé de chercher un vieux desktop d’Apple que nous avions dans le grenier. Durant ce processus, je hurlais sur ceux qui ne m’aidaient pas. J’ai finalement réussi à le sortir de notre grenier débordant. Je l’ai épousseté, ramené dans mon bureau. Tout le chaos que j’ai généré s’est avéré être en vain car l’ordinateur est obsolète.

Un exemple typique d’une rage d’angoisse qui n’a donné qu’un résultat ; dommage mental.
Ces types d’échec conduisent à des actions encore plus irrationnelles et potentiellement dangereuses en fonction de la gravité des crises.

Alors, j’ai refusé de l’accepter et j’ai travaillé toute la journée à chercher avec mon téléphone des moyens pour réparer mon ordinateur portable et de réanimer le desktop. Rien ne fonctionnait, je commençais à me sentir découragé. J’ai travaillé dessus sans arrêt, sur deux fronts, je n’ai pas pris de douche, je n’ai pratiquement rien mangé toute la journée, sauf pour le dîner.

Après le dîner, j’ai continué à essayer sans aucune chance. L’extrême fatigue commençait à m’affecter, et je ne pouvais à peine rester éveillé à ce stade. Pour ajouter une cerise sur le gâteau, j’ai pris la décision de mettre une autre couche d’inquiétude, sur tous le reste. Comment vais-je faire pour publier mes articles sur mon blog ? Vais-je perdre mes amis ? Je ne fais que mentionner ceci pour illustrer des exemples qui paraissent ridicules et le sont, mais pour moi, ils étaient tous réels, et ils me faisaient mal comme s’ils l’étaient.

Grâce à mon expédition pour trouver des solutions à mes problèmes, j’ai réussi à trouver un gars qui est apparemment très bon pour réparer les Macs. Son bureau est à environ une heure de route à travers les routes sinueuses de nos montagnes. Et j’ai décidé que j’irais lui rendre visite, à la première heure. Ce que j’ai donc fait.

Mon humeur et mon comportement ne sont pas les mêmes qu’hier, ça va mieux, mais loin d’être stables. Je suis encore très agité en public et chez moi, anormalement énergique et extrêmement irritable.

Le gars de Mac va y jeter un coup d’œil, et ça pourrait être un problème de matériel puisque mon portable est ancien. Il me semble très compétent et honnête. J’ai eu de bonnes “vibes”. Il me fera savoir demain ou vendredi, et il ne facture rien pour le devis ! Ce qui implique le démontage de la machine. J’ai trouvé ça plutôt cool ! La fourchette de prix est de faible à très grande, voir prohibitive comme aller un nouveau laptop.
Ma réaction à ces commentaires a été calme bien que les nouvelles étaient plus mauvaises que je ne le pensais. Curieusement, j’étais okay (environ 60%). Pas de rage.

Quand je traverse ces montagnes russes émotionnelles, je finis par être exténué, donc pas de patience, irritable et ainsi de suite. J’ai passé au bulldozer ma famille, encore une fois sans raison valable, car rien n’a encore été résolu.

Je sais que je suis dans le faux, j’ai tous les outils pour pouvoir y faire face, mais je ne peux rien y faire. C’est comme un volcan qui traverse mon corps des pieds à la tête. Je le sens traverser et entrer en éruption par la bouche. C’est « plus fort que moi ». Je crois que cette expression a été écrite pour nous.

Paix et sérénité

Lawrence Illoc

 

11 thoughts on “Cas d’Ecole!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s