Je ne suis plus le même.

Depuis l’incident avec mon ordinateur, je ne suis plus le même.
Et c’est dommage, car ça allait plutôt bien avant ce fiasco.
A cause de cela, j’ai renouvelé mes liens avec un vieux compagnon d’autrefois, appelé: Anxiété. L’état d’angoisse dans lequel j’étais lorsque l’ordinateur s’est crashé était absurde. J’avais perdu tout contrôle sur ce monstre. Comme vous le savez, j’ai finalement retrouvé un peu de sang-froid et j’ai pu régler le problème et faire réparer l’ordinateur. Cette chaîne d’événements n’a rien d’extraordinaire du tout pour quiconque qui n’est pas malade, mais quand vous l’êtes, c’est un grand accomplissement.

J’ai malheureusement retrouvé ce sentiment d’anxiété latente, qui surgit à chaque occasion et qui a changé ma façon de gérer mon quotidien. Quelques exemples : je me réveille une heure plus tôt que d’habitude juste pour me rassurer, je pars une demi-heure plus tôt pour aller chercher les garçons à l’école au cas où, et la liste continue. C’est vraiment insupportable. Je sais que ces réactions sont exagérées, mais si je ne le fais pas, mes angoisses prennent le dessus et commencent à me tourmenter et m’agiter et je me retrouve envahit par l’angoisse. Par conséquent, je préfère faire ces changements qui apaisent l’anxiété et me donnent un peu de paix.
La puissance de mon anxiété est hors du commun et une véritable malédiction. Un autre exemple parlant ; j’étais en train de payer une facture en ligne, et cela a déclenché une attaque d’angoisse massive liée à notre situation financière désastreuse. J’étais très proche d’une attaque de panique. Il m’a fallu quelques heures et une forte dose de médicament pour récupérer et me calmer. Ma journée était finie. J’étais vide et complètement épuisé.
La seule chose que je pouvais faire, était d’écrire. J’ai craché mon venin, ma rage et douleur dans mon journal privé. Ce qui m’a fait du bien.

Les deux autres choses dont je veux parler avec mon psychiatre sont ces rages extrêmes et ces douleurs profondes. Ces sentiments sont récents et me paraissent anormales. Un de mes psys préférés m’a dit que la rage provient de douleurs profondes. Il me semble logique que l’un déclenche l’autre, mais ce qui ne, je ne comprends pas, c’est d’avoir les deux en même temps. Cela m’inquiète, car je ne veux pas devenir violent dans mon langage et mes propos, dont je sais que je suis capable de. En plus, je suis préoccupé de perdre ma bonne disposition et de devenir amer et cynique. Je ne veux pas devenir quelqu’un d’autre à cause de l’anxiété, de la rage et douleur. Il doit y avoir un moyen de faire face à tout cela.

Je dois m’attaquer rapidement à ces problèmes, car je ne veux pas rouvrir les portes de la dépression, car c’est ce qui m’attend si je ne fais rien pour y remédier. Je ne peux pas continuer à vivre de cette façon. C’est un véritable enfer sur terre lorsque vous combinez ce niveau d’angoisse avec les problèmes de bipolarité.
Heureusement, je vois mon psychiatre lundi prochain.

Paix et sérénité

Lawrence

 

One thought on “Je ne suis plus le même.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s