Les gouvernements veulent les stigmates.

Le président Trump peut être ce qu’il est, impétueux et dur, mais au moins, il n’y a aucune ambiguïté dans ses choix politiques et ses opinions. Il transmet ses opinions au monde tel qu’il les voit. Trump va droit à son point sans avoir peur d’être politiquement correct non. Il est clair qu’il ne se soucie pas de savoir ce que la presse et le public pensent de lui.
L’attaque sur le sol américain à la mi-février est encore fraîche dans mon esprit, et mon cœur va aux familles endeuillées.
Je ne suis toujours pas d’accord avec la première déclaration du président Trump selon laquelle le tueur était atteint de maladie mentale, sans aucune preuve de cela. Ces affirmations blessent la communauté des handicapés mentaux, car elle ajoute une couche supplémentaire de stigmatisation négative. Que le tueur ait été ou non malade ne fait aucune différence, le mot est déjà sorti et le stigmate aussi.

Je n’aime généralement pas le président Trump et j’approuve le président Macron. Mais dans ce cas particulier, je vais prendre Trump plutôt que Macron.
Le cas dont je parle est l’attaque terroriste islamique de vendredi dernier à Aude. Encore une fois, mon cœur se tourne vers les familles des victimes.
En lisant plusieurs articles différents publiés par des journaux réputés tels que Le Monde et Le Figaro, il est clair que la France a été une fois de plus la cible d’extrémistes islamiques.
Contre toute attente, voilà ce que Macron affirme :

« Nous avons, depuis plusieurs mois, une menace que l’on appelle” endogène “. C’est-à-dire que beaucoup d’individus sont radicalisés eux-mêmes et ont des profils psychiatriques variés »
Emmanuel Macron

Je suis consterné par une telle déclaration politique et sournoise qui lui laisse toute la latitude de la nier ou de la renforcer. Au moins, Trump a le courage de le dire comme il le voit, contrairement à Macron, dont la diffusion questionable du message endommage les malades mentaux de la même manière que Trump et aussi, renforce l’opinion de Trump que les tueurs sont tous fous.

Nous avons discuté de ce sujet, avec mon médecin en lui présentant mon projet de créer une fondation pour lutter pour nos droits et pour briser les stigmates.
Son opinion sur ce sujet est très intéressante et plus je réfléchis, plus cela a du sens. Selon lui, c’est l’un des plus des plus vieux stratagèmes historiques liés à la politique. Le gouvernement, la société a toujours aimé blâmer les malades mentaux, car cela désamorce le vrai problème sous-jacent. Les fous font peur au reste de la population, et ils le veulent comme ça ! La maladie mentale a toujours été blâmée à travers l’histoire, car nous sommes le bouc émissaire parfait. Notre statut s’est un peu amélioré, mais il est d’accord avec moi qu’il y a encore beaucoup à faire.
Il croit fermement que les gouvernements veulent avoir des stigmates liés aux personnes malades mentales pour les raisons mentionnées ci-dessus. Le fait d’appeler un tueur fou, que ce soit un extrémiste ou non, les évite d’assumer leur responsabilité sur les morts. En faisant ainsi les masses ne remettront pas en question le manque d’efficacité dans le traitement des terroristes. Il est beaucoup plus facile de blâmer une partie sans défense de la société, sachant très bien qu’ils ne feront pas l’objet de représailles ou de réactions de la part de notre communauté.

Je suis toujours convaincu que nous pouvons améliorer notre statut, peut-être pas au niveau où je le voudrais. Mais au moins nous aurons fait des progrès. Comme il semble que ce soit une question politique, essayons de penser comme eux. 44% de la population souffre d’une maladie mentale, cela se traduit par un gros pouvoir de vote. Supposons que seulement la moitié, qui est autour de 20% ou même 10%, apparaîtra et rejoindra notre cause. Peut-être que cela devrait être l’une de nos stratégies avec l’ONG, ce pouvoir de vote délaissé, prêt à être saisi par quelqu’un qui défendra nos droits.
Nous pouvons réussir si nous sommes unis.

Paix et sérénité

Lawrence

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s