Ce sentiment me fait honte.

J’ai ce sentiment quotidiennement qui me dérange beaucoup et me fait honte. Je ne peux pas, ou devrais-je dire, je n’ai pas la force de le combattre. Je vais faire de mon mieux pour décrire ce problème.

Quand je suis seul à la maison, la présence de ma famille, les rires, les querelles, les sons lointains de leur musique ou la télévision me ​​manquent. J’ai un profond sentiment de solitude.

Quand ils sont à la maison, ils passent la plupart de leur temps à l’étage où se trouvent le salon familial et les chambres à coucher. Mon bureau, où je passe le quatre-vingt-dix pour-cent de mon temps, est en bas.
Pour moi, l’idéal est de les avoir tous à la maison, sans m’inclure dans leurs activités. Quand ils sont en haut et se divertissent et que je suis seul en bas, est pour moi la situation idéale. On ressent l’ âme de la maison qui me réchauffe le cœur et je ne me sens plus seul, je me sens bien.

Mon problème est que je ne sais pas comment interagir, être positif et ne pas gâcher leurs journées avec des commentaires inadéquats ou toxiques ; je n’ai aucune patience pour n’importe quoi ou n’importe qui. Ce que nous faisons souvent ensemble est de regarder un film familial et le Graham Norton Show.

La seule constante dans notre famille est de partager nos repas tous ensemble. Nous avons parfois des débats passionnés mais la qualité du temps que nous passons ensemble est excellente. Nous nous disputons aussi comme n’importe quelle autre famille.

Quand je suis avec eux à l’étage, je me sens très vite déstabilisé et agité. Les mouvements, les discussions et les voix qui résonnent dans ma tête me mettent rapidement en difficulté. Je ne les blâme pas du tout. Ils ne font rien d’inhabituel. Je suis le problème, pas eux.
C’est un sentiment horrible et contradictoire. D’une part, je ne peux pas les supporter quand ils sont à la maison, et d’autre part, quand ils ne sont pas là, ils me manquent. Quand ils sont présents, je ne sais pas comment les gérer ainsi que le différentes situations, je manque de patience ce qui me met en colère. Cela met beaucoup de tension au sein de la famille.

Ils ne comprennent pas mon manque de présence lors des activités familiales. Je ne peux pas les blâmer, car je ne sais pas moi-même pourquoi je suis comme ça.
Il semble que je m’en fiche et qu’ils n’ont pas d’importance, mais pour moi, c’est tout le contraire. Si ça n’avait pas été pour ma famille, je serais probablement mort maintenant. Ils sont ma raison d’exister, de vivre et pourtant. Je sais que ce sentiment les pousse à s’éloigner de moi, un peu plus chaque jour. Je comprends, et pourtant, je ne peux pas faire autrement. J’ai tellement honte de ne pas être le père et le mari que je devrais être. Je crains qu’un jour, ils s’en aillent. Tout cela me ronge de l’intérieur et détruit ma famille.
J’ai honte et je souffre.

Paix et sérénité

Lawrence

 

Advertisements

3 thoughts on “Ce sentiment me fait honte.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s