De mal en pire.

Il n’y a pas de meilleure description pour définir ce que je suis en train de traverser, de mal en pire. Hier était déjà une mauvaise journée, en espérant que j’avais atteint le fond. Malheureusement, ce n’était pas le cas. Celle-ci est comme un rouleau compresseur, elle est lente et écrase tout sur son passage, et rien ne semble pouvoir l’arrêter.
Je me sens mal avec des nausées, à cause de cette boule de marbre qui fait beaucoup de dégâts. Je tremble et je veux dormir continuellement pour oublier mon chagrin.
Je sais bien que cela ne résout rien et bien au contraire. Je ne fais qu’empirer la situation.
J’ai beaucoup de pensées noires et j’espère de ne pas me réveiller.
J’ai fait une promesse et je le garderai, et je ne veux plus vous ennuyer avec cette même vieille histoire.

Plus tard aujourd’hui, je vais devoir ramener ma fille à l’aéroport et lui dire au revoir.
Depuis qu’elle a sept ans, cela a toujours été pareil ; nous atteignons un point où nous devons dire au revoir. Je n’ai jamais été bon avec cette situation qui est devenu de plus en plus difficile avec le temps. Maintenant, ça a atteint un point de forte angoisse, presque comme de l’anxiété de séparation. Je sais que ma fille souffre aussi bien qu’elle le fasse en silence.
Je suis sûr que mon état actuel rend les choses pires qu’elles ne le sont. Mais d’une certaine manière, cela n’a pas d’importance qu’elles soient est exagérées ou non, le fait est que j’en souffre réellement.
Nous sommes très proches et je sais que cela lui fait un mal fou.

Un de mes garçons veut venir avec nous. De primes abords, je n’étais pas ravi de cette idée et j’aurais préféré être seul et faire face à tous mes problèmes. Puis je l’ai appréhendé plus positivement, j’aurais un compagnon avec moi, nous passerons du bon temps ensemble, il n’y pas grand chose à faire dans une voiture à part discuter ou écouter de la musique pendant quelques heures. L’autre aspect très positif de ceci est qu’il veuille passer du temps avec moi.
En l’espace de quelques minutes, je suis passé de ne pas vouloir qu’il vienne à être très heureux de l’avoir comme compagnon pour le voyage d’environ 160 km.

Nous devons partir environ deux heures et demie avant le décollage. J’ai mentionné qu’il fallait prendre de la marge avec la compagnie aérienne qu’elle prend, c’est-à-dire easyJet.
Ils n’attendent personne, qu’ils soient enregistrés ou non. Quand ils sont prêts, ils s’en vont.
La raison pour laquelle je mentionnais de partir plus tôt, éliminerait tout stress inutile pour tout le monde, ne réalisant pas que je serai le seul à être stressé.
Si vous saviez à quel point, ceci m’exaspère.
Le positif cache derrière cette situation générale est que je mets ma dépression de côté pendant un certain temps. Ce qui me donne soudainement de l’air frais bien nécessaire.

Je suis dans un trou profond et je sais que je m’en sortirai, car je n’ai pas le droit de penser autrement. Il n’y a pas d’autre alternative que d’en sortir pas à pas. Je souffre énormément et j’essayerai de ne plus écrire à ce sujet. Pour le bien de tous.
Merci à tous pour votre soutien, vos encouragements et votre empathie. Vous êtes le meilleur système de soutien de tous les temps.

Paix et sérénité

Lawrence

 

Advertisements

3 thoughts on “De mal en pire.

  1. Lawrence assieds toi au fond de ce trou, pose ta pelle et ta pioche, respire profondément et lève la tête. Regarde, tu le vois ce ciel bleu ? Ferme les yeux maintenant et ressens la chaleur du soleil sur ton visage. Et puis à la nuit tombée si tu es toujours au fond, admire les étoiles et parle à la lune. Elle est inconstante, comme nous les bipolaires, mais on lui pardonne ses humeurs tant elle est importante … comme toi pour tes enfants, tes proches et nous qui te suivons. Ne lâche rien !

    Liked by 1 person

    1. Mille merci pour ces mots touchants et tes recommandations. Je vais essayer de les pratiquer. Je ne vais jamais arrêter de me battre pour ma famille et mes proches, c est une promesse que j ai fait il y a quelques années maintenant. Je suis en train de passer un moment très dur mais rien n est pour toujours et je me raccroche a ça. Encore, merci du fond du coeur d avoir pris le temps de lire mon post et pour tes précieux commantaires.

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s