Culpabilité.

Comme vous l’avez probablement remarqué, j’essaie de mettre de l’ordre dans ma tête et d’aborder tous les sentiments et émotions négatifs qui me dominent.
C’est comme un nettoyage printanier d’un stimulus indésirable et destructeur qui réside dans mon esprit depuis trop longtemps.
J’essaie de m’analyser aussi objectivement que possible. Je suis tellement malade et fatigué, et ces émotions prennent le dessus sur ma vie quotidienne et m’interdisent d’être qui je suis. Je pense qu’ils ont été accumulés tout au long de mon existence et seulement récemment, en lisant les blogs de vraies expériences positives et négatives, ce qui m’a donné l’idée de le faire pour moi-même. Il est, bien sûr, impossible d’être objectif à cent pour-cent lorsque vous parlez de vous-même, mais je pense que j’ai été capable dans les deux derniers articles d’être aussi impartiale que possible.
Un autre sentiment négatif et destructeur que j’ai est la culpabilité.
Je me sens coupable de tout.
Tout ce qui se passe est de ma faute. Mauvais juge de caractère comme, par exemple mon ami de longues dates m’a berné il y a environ sept ans d’une très grosse somme d’argent (une grosse pour moi), un autre mauvais choix avec un autre ami d’enfance dans le commerce de détail où j’étais censé être son partenaire, j’ai finis par être son employé et victime d’abus verbaux à plusieurs reprise, la aussi j’ai perdu de l’argent mais rien à comparer avec l’investissement dans une soi-disant start-up qui me pousse à croire que j’ai été escroqué, mais je n’ai aucune preuve.
Depuis quelque temps, je suis devenu un peu paranoïaque, un sentiment que je déteste énormément et que je souhaite me débarrasser immédiatement, car je ne veux pas commencer à voir le mal chez tout le monde et à me sentir persécuté.
Je me sens coupable d’avoir investi trop d’argent dans la rénovation de la maison de ma défunte mère, où nous vivons actuellement et qui est probablement trop luxueuse.
Je me sens coupable de mon projet actuel d’être un professeur d’anglais indépendant. Je le fais en freelance pas par choix, mais par nécessité, car personne ne veut m’engager puisque mon expérience dans l’enseignement est limitée.
Je me sens coupable de ne pas avoir assez de succès. J’ai et j’ai eu quelques étudiants, mais ils rapportent à peine assez pour couvrir les frais de fonctionnement de l’entreprise.
Je me sens coupable à ce sujet aussi, et peut-être que je n’aurais pas dû créer une entreprise, ce qui n’aurait pas requis un investissement initial.
Je me sens coupable d’être un si mauvais homme à tout faire, je suis nul, et ça coûte de l’argent dont nous avons besoin et que nous pourrions économiser si j’étais manuel.
Je suis sûr que j’ai d’autres sentiments de culpabilité, mais ceux-ci sont les principaux.
Toutes les émotions m’accablent, me font douter de moi et de mes décisions. Il est difficile de croire que j’étais un trader qui prenait des décisions justes et instantanées pour la plupart de ma carrière de dix-neuf ans. Je n’aurais pas duré si longtemps si j’avais été mauvais. Et maintenant je suis fauché et tétanisé chaque fois que je dois prendre une décision dès que de l’argent est en jeu. Je suis devenu inutile à ça aussi.
Cette culpabilité qui m’habite, détruit autant que les autres émotions négatives mentionnées dans les posts précédents. Je dois m’en débarrasser le plus rapidement possible, mais je n’ai aucun plan et aucune idée sur la façon de le faire.

Paix et sérénité

Lawrence

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s