L’impact de certains blogs.

Aujourd’hui était une bonne journée pour plusieurs raisons.
Je commence enfin à chercher les points positifs qui se sont passés pendant ma journée au lieu du contraire. Ce n’est pas facile, car je me sens toujours très déprimé, mais je chasse autant que je peux toutes ces vibrations et pensées négatives. Comme je l’ai mentionné, j’ai recommencé à méditer et à travailler à l’extérieur, je n’ai plus l’endurance, mais ça reviens assez vite si on persiste. Je crois que le travail forestier est un excellent remède.

Deuxièmement, j’ai eu une conversation très intéressante avec un de mes amis les plus proches sur les blogs et mon blog en particulier. Plusieurs aspects l’intéressaient comme, qui lisait mon poste ? Quel genre de public et ainsi de suite ?
J’ai commencé ma longue réponse en stipulant un fait ; mon public est devenu le système de soutien le plus puissant que je n’ai jamais connu. Pourquoi ? Parce que, quel que soit le degré d’obscurité, et certains de mes messages sont très sombres et authentiques, je reçois TOUJOURS tant de mots d’encouragement, de suggestions sur la façon de traiter le problème actuel, de pensées réconfortantes et parfois de réalités que je ne veux pas lire, mais qui sont vraies.
Je crois que la grande majorité de mes confrères blogueurs souffrent également de quelque troubles (s), ce qui explique le sentiment d’être compris, car ces personnes ont traversé et le même type de problèmes et peuvent donc ressentir mes douleurs et formuler des conseils et autres.
J’ai également mentionné que mes messages sont lus dans le monde entier, à travers la planète, ce qui m’épate tous les jours.
Le plus d’interaction que j’ai sont avec les Anglo-saxons, le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord (États-Unis et Canada). J’ai une adepte française avec qui nous échangeons des messages et quelques autres français, mais plus sporadiquement. Les Indiens communiquent assez fréquemment et un Pakistanais.
Cette plate-forme est fantastique, et j’en profite pour remercier WordPress pour tout ce qu’ils font. Je dois être leur plus gros emmerdeur avec mes constantes demandes et questions techniques.
Je connais bien mon ami, et je savais qu’il avait quelque chose à me dire. Et il l’a fait. Il m’a dit que la plupart du temps quand il lit l’un de mes messages noirs, il ne peut pas les finir. Cela l’affecte trop. Il m’a dit qu’il était douloureux et frustrant de voir un ami souffrir et de ne pouvoir rien faire pour l’aider. Forcé de constater, que d’autres amis proches m’ont dit la même chose. Je peux comprendre cela, et rétrospectivement, j’aurais dû les avertir de ne pas lire quelques blogs. Je sais aussi qu’il est impossible pour eux de s’identifier aux douleurs qui sont probablement très bouleversantes, d’où le sentiment de frustration et d’impuissance.
J’ai mentionné à deux d’entre eux d’arrêter de lire tous les posts, quand le titre semble potentiellement sombre. La dernière chose que je veux accomplir est de faire en sorte que mes amis se sentent mal ou désolés pour moi.
Ils ne le méritent pas.

Paix et sérénité

Lawrence

 

2 thoughts on “L’impact de certains blogs.

  1. Ta petite adepte frenchy est ravie de lire que tu vas un petit peu mieux. Quant à tes ami-e-s je les comprends. Je ne te connais pas et tes billets me bouleverse. Alors j’ose pas imaginer si tu étais plus proche … une douce pensée pour toi ce soir 😉

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s